Vierge en majesté

Assise sur un trône

Le trône, signe de la majesté

Sculpture de par Philippe Péneaud. Unique exemplaire.

Vierge en majesté assise sur un trône

Les Vierges en majesté sont destinées à être portées en procession dans l'église et à l'extérieur durant des fêtes et cette procession était l'occasion d'une grande dévotion. Ce culte est resté comme à Rocamadour où la Vierge est très vénérée. La Vierge Marie est comparée à un trône continuellement par les Pères : Saint Athanase (296-373) dit que Marie représente le trône de Dieu. Saint André de Crête (660-740), dans une homélie, fait référence à Marie en se basant sur la vision d’Isaïe :  je vis le Seigneur Yahvé assis sur un trône élevé  (6,1) et fait usage des mêmes termes pour Marie. Saint Jean Damascène (675-749) la décrit ainsi :  Ses mains portent l’Éternel et ses genoux sont un trône plus sublime que les chérubins… Elle est le trône royal sur lequel les anges contemplent assis leur Maître et leur Créateur . Elle est dépeinte par d'autres Pères comme le Siège vivant de la Sagesse, le Siège très élevé de Dieu, le Siège plus vaste que les cieux, le Trône de la Divinité, le Trône glorieux de notre Créateur, le Trône plus sublime que les cieux, le Trône illuminé des rayons du soleil, etc… l’image du trône est donc fréquemment employée par les théologiens et par les Pères de L’Église, elle est un signe de majesté.

  1. Artiste : Philippe Péneaud, Saint-Denis, France
  2. Dimensions : 15 cm × 66 cm
  3. Matériau : Bois, Poirier