Vierge orante

Grande Panagia

Les mains levées au ciel

Sculpture de par Philippe Péneaud. Unique exemplaire.

Sculpture d'une Vierge orante les mains levées au ciel

La Vierge orante, les mains levées au ciel, avec ou sans l'Enfant en médaillon sur sa poitrine, est appelée aussi grande Panagia. Elle a donné également une autre variante la vierge Platytera ou Vierge du Signe. Cette dernière image fait référence à l'annonce du prophète Isaïe : Le Seigneur va vous donner un signe. Voici, la Vierge est enceinte et va enfanter un fils qu'elle appellera Emmanuel (Is 7, 14). La Vierge orante, les mains levées au ciel, avec ou sans l'Enfant, est donc parfois appelée vierge Platytera, ce qui signifie Celle qui est plus vaste que les cieux. Elle accueille en effet en son sein celui que l'univers ne peut contenir (Saint Pierre Chrysologue, Homélie sur l’Épiphanie, 160, 2), le Christ, Dieu créateur de toutes choses. Cette expression vient de l'hymne à la Mère de Dieu contenue dans la prière eucharistique de saint Basile : En toi se réjouissent, ô Pleine de grâce, toute la création, la hiérarchie des anges et la race des hommes. Ô Temple sanctifié, ô Jardin spirituel, ô Gloire virginale, c’est en toi que Dieu s’est incarné, en toi qu’est devenu petit enfant celui qui est notre Dieu avant tous les siècles. De ton sein il a fait un trône, il l’a rendu plus vaste que les cieux. Ô Pleine de grâce, toute la création se réjouit en toi. Gloire à toi.

  1. Artiste : Philippe Péneaud, Saint-Denis, France
  2. Dimensions : 12 cm × 45 cm
  3. Matériau : Bois, Poirier