Stage de sculpture

Témoignage

Comment ce Christ fut réalisé

"Une succession de rencontres providentielles. Où trouver des outils adaptés, suffisamment de bois pour la croix, pour le Christ ? Autant de défis qui furent résolus providentiellement. L'outillage nécessaire vint d'un sculpteur à la retraite qui souhaita s'en séparer juste au moment où Bernard se mettait à sa recherche ; le bois de la croix, du merisier, fut offert gracieusement par M. et Mme Jarnier, de Sergy, qui l'avaient gardé pendant des années. Quant au bois destiné au Christ lui-même, il fut repéré à Hauteville : du tilleul très sec, pâle et sans noeuds, facile à travailler. Enfin, la rencontre sur internet d'un sculpteur théologien de Carcassonne, spécialisé dans l'art chrétien du premier millénaire, fut un don du ciel : un stage, puis une relation suivie, ont fait de Philippe Péneaud le tuteur expérimenté que Bernard recherchait. Un visage qui invite à la prière. Et c'est le 10 décembre 2011, jour de la fête de Saint Nicolas, que la croix fut inaugurée et bénie par le père Bruno Diangadio, curé du groupement paroissial. L’œuvre, de 1,80 m de hauteur, donne à voir un Christ majestueux, serein, aux traits réguliers et au visage baigné d'une lumière intérieure. Giuliana Maccaferri, présidente du comité, s'extasie : C'est magnifique, on a envie de lui parler, de se confier, dès qu'on le voit." (Journal paroissial)

Christ en croix sculpté du tilleul fixé à l'établi
Le Christ en croix tiré de l'art roman en tilleul