Arbre de vie

Symbole de vie et de résurrection

Arbre de vie

Sculpture de par Philippe Péneaud. Unique exemplaire.

Arbre de vie avec des animaux, des oiseaux, des rongeurs dans un poirier

L'arbre de vie est sculpté dans une planche de poirier en un seul bloc. Cette sculpture est une véritable broderie dans le bois. Le bois a reçu une patine et une couche de cire.

  1. Artiste : Philippe Péneaud
  2. Dimensions : 30 cm × 60 cm
  3. Matériau : Bois, poirier

L'arbre de vie

L'arbre de vie se retrouve représenté partout dans le monde et à toutes les époques. L'arbre de vie est une image universelle et sa signification sur le plan symbolique et spirituel est très riche. L'arbre de vie se retrouve dans toutes les grandes traditions spirituelles de l'humanité. Les traditions extrême-orientales font allusion à l'arbre de vie, les traditions indiennes aussi font allusion à l'arbre de vie, les traditions sud amérindiennes également font allusion à l'arbre de vie. C'est pourquoi l'arbre de vie est un motif de prédilection pour les artistes, les sculpteurs, les graveurs, les peintres, les mosaïstes.

Symbole de croissance

L'arbre de vie est un symbole de croissance physique et spirituelle, car ses branches montent en expansion vers le ciel tandis que ses racines plongent profondément dans la terre. L'arbre de vie unit donc ces deux mondes, le ciel et la terre. Les racines en terre, la tête, le feuillage dans le ciel, il se dresse vers le ciel, vers Dieu, il est une image de l'homme qui cherche à trouver sa verticale en Dieu. Selon un auteur l'arbre de vie représente également le mystère de l'expansion de la vie, mais encore la constante victoire sur la mort ; l'arbre de vie est l'expression parfaite du mystère de la vie qui est la réalité sacrale du cosmos (Introduction au monde des symboles, Gérard de Champeaux, Zodiaque, 1991, p. 298).
Les traditions islamiques, juives et chrétiennes parlent de l'arbre de vie comme d'une plante d'immortalité, placé au milieu du Paradis. Car l'arbre perd son feuillage l'hiver et le retrouve au printemps. L'arbre de vie est donc le symbole du cycle mort-résurrection où la vie et l'immortalité l'emportent toujours sur la mort. L'arbre de vie nous emmène, nous tire vers cette immortalité, propre à la vie divine. Dans la Bible, l'arbre de vie est une image de la vie, de l'immortalité ou de la vie éternelle. Le chapitre référent est le deuxième récit de la création dans le livre de la Genèse (2, 4b - 3, 24). Le jardin d'Éden est l'image de l'univers où la vie apparaît. Dieu y plante de nombreux arbres et en particulier l'arbre de vie et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

L'arbre de la connaissance du bien et du mal

L'arbre de vie représente dans ce contexte l'immortalité, la vie éternelle alors que l'arbre de la connaissance du bien et du mal semble plus difficile à interpréter. Il y a plusieurs écoles d'interprétation. Certains considèrent que si l'arbre de la vie donne la vie, l'arbre de la connaissance du bien et du mal donne la connaissance du bien et du mal. Or l'accès à cette connaissance est interdit à l'homme dans le livre de la Genèse (2,17 et 3,3). Celui qui acquiert cette connaissance transgresse le commandement divin et entre dans la désobéissance. Une autre interprétation voit la connaissance du bien et du mal, comme une forme d'autonomie morale, une aptitude pour l'homme à décider de ce qui est bien et de ce qui est mal. Une autre école voit l'arbre de la connaissance du bien et du mal comme une absolutisation de la connaissance. Il symboliserait un désir enfoui en l'homme : pouvoir tout connaître et utiliser ce pouvoir de manière absolue. N'est-ce pas ce que le serpent suggère à Eve dans le chapitre 3 de la Genèse (3,5) ? Il reprend les paroles « connaître le bien et le mal » et suggère que le fait de manger du fruit de l'arbre de la connaissance les rendrait comme des dieux. Être comme un dieu, sans limitation, sans être limité par sa condition d'homme, n'est-ce pas un désir universel enfoui en tout homme. Les mots connaissance du bien et du mal ne caractérisent donc pas la capacité de distinguer ce qui est bon de ce qui est mauvais, mais ils font référence à un savoir total, une totale connaissance des mystères de la vie en dehors de Dieu.
Les deux arbres plantés dans le Paradis sont l'images des propriétés et des qualités divines : immortalité et connaissance illimitée. La faute d'Adam et Ève consiste à saisir le fruit de cet arbre et en cet acte à tenter d'échapper aux limitations de la condition humaine, de conquérir une sorte de toute puissance et ainsi à se révolter contre Dieu. L'équilibre est rompu, l'accès à l'arbre de vie et d'immortalité est désormais fermé à l'homme (Genèse 3, 24).
On retrouve des références à l'Arbre de vie à l'autre bout de la Bible, comme si la boucle était bouclée, dans le livre de l'Apocalypse de Jean : Au vainqueur, je ferai manger de l'arbre de vie placé dans le Paradis de Dieu (2, 7). La venue du Christ, sa mort et sa résurrection, donnent à l'homme la possibilité de goûter de nouveau les fruits de la vie éternelle. Le Christ est le nouvel arbre de vie planté dans le nouveau Paradis. Il ouvre une voie nouvelle en laquelle la mort est dépassée et vaincue, il donne à chacun la possibilité de goûter les fruits d'un arbre d'une vie nouvelle et éternelle.

Un arbre de vie bleu aux oiseaux sculpté dans une planche de poirier Arbre de vie avec des animaux, des oiseaux, des rongeurs dans un poirier Gros plan sur un arbre de vie en chêne Arbre de vie avec des formes symétriques et des branches régulières Cet arbre de vie s'inspire des entrelacs que l'on retrouve dans l'art celte  arbre de vie sculpté par le sculpteur sur bois Le sculpteur sur bois sculpte un arbre de vie de grandes dimensions Arbre de vie avec un feuillage rouge et des oiseaux dans ses branches
Sculptures créées par le sculpteur sur bois d'arbres de vie sculptés dans des bois locaux, dans du poirier, du chêne ou du tilleul.
Un arbre de vie avec des oiseaux volant dans ses branches Arbre de vie multicolore avec des oiseaux inspiré d'une enluminure romane Arbre de vie en chêne issu de la Montagne noire Bas-relief d'un arbre de vie en tilleul cérusé Arbre de vie qui s'inscrit dans une forme carrée Arbre de vie en poirier recouvert d'une patine spéciale pour vieillir le bois Arbre de vie au Paradis sculpté par le sculpteur sur bois Arbre de vie sculpté dans du hêtre Détail des feuilles d'un arbre de vie sculpté en poirier
Une collection d'arbres de vie sculptés par le sculpteur sur bois et déclinés dans tous les formats.

Les arbres de vie

du sculpteur sur bois

Les arbres de vie du sculpteur sur bois sont sculptés dans du bois de pays, à partir des arbres poussant dans nos régions et propres à la sculpture pour durer longtemps : chêne, poirier, tilleul, hêtre. Dans son atelier, le sculpteur sur bois prépare d'abord un croquis de l'arbre de vie en s'inspirant de motifs romans ou celtes. Ensuite, il trace ce dessin sur la planche de bois préalablement coupée, préparée et rabotée par un ébéniste. Cette planche repose sur un établi et est bien maintenue grâce à des serre-joints pour éviter de bouger sous les coups. Lorsque le dessin de l'arbre est tracé sur la planche, le sculpteur procède à la première étape de la sculpture en tenant en mains ses gouges et son maillet, le défonçage. Le défonçage consiste à enlever le fond, c'est-à-dire le dernier plan de la sculpture. Quand le fond est bien réglé, le sculpteur commence à modeler les différents niveaux de la sculpture jusqu'à une finition de plus en plus achevée. Les motifs des arbres, des branches et des feuilles demandent une grande maîtrise pour être traités avec élégance, finesse et régularité. Cette étape de la sculpture est très longue et exige une grande patience. Il termine par la dernière étape, la finition qui revêt plusieurs techniques. Si les arbres sont destinés à être à l'extérieur, le sculpteur sur bois les protège avec plusieurs couches de lasure. Les arbres de vie qui sont destinés à rester à l'intérieur sont cirés et patinés. Le délai de fabrication d'un arbre de vie varie en fonction de la grandeur de l'arbre et de la complexité du travail. N'hésitez-pas à demander un devis. Le sculpteur vous répondra.