Arbre de vie

arbre de vie multicolore
Arbre de vie aux oiseaux sculpté dans une planche de poirier, peint de différentes couleurs et ciré, par le sculpteur sur bois Philippe Péneaud

Arbre de vie

Multicolore en poirier

L'exil du Paradis prend fin pour l'homme déchu par le péché, car le mur de la séparation qui interdisait toute communion entre Dieu et les hommes, ce mur de séparation est brisé, cassé, comme le mur de séparation entre l'Allemagne de l'Est et l'Allemagne de l'Ouest. Les chérubins, les gardiens des portes du paradis, ouvrent les portes en grand pour laisser passer l'homme, ils ouvrent le chemin vers l'arbre de la vie. « Les chérubins qui gardent l'entrée du Paradis nous ouvrent le chemin vers l'arbre de vie », dit le premier stichère du Lucernaire des Vêpres de la Nativité de notre Seigneur Jésus-Christ. L'homme est rétabli dans sa dignité. Cela ne signifie pas que le péché n'existe plus. Mais cela veut dire que la liberté de l'homme est rétablie et qu'il a la possibilité de dire oui ou non au péché, d'adhérer ou non librement, alors qu'anciennement avant la venue du Christ, il était conditionné par le péché d'Adam.