Séraphin

sculpture sur bois d'un séraphin
Séraphin aux six ailes sculpté dans une planche de poirier par le sculpteur sur bois Philippe Péneaud

En poirier

Le trisagion angélique

Dans la vision d'Isaïe les séraphins se chantent l'un à l'autre, le trisagion angélique, le trois fois Saint : Saint, Saint, Saint est le Seigneur des armées. Toute la terre est pleine de sa gloire. Ce trisagion angélique est la louange de la Sainte Trinité qu'en volant les séraphins proclament l'un à l'autre. Cette indication importante signifie que leur louange ne consiste pas seulement en un adresse personnelle de chaque ange à Dieu, mais qu'elle forme le principe de leurs relations mutuelles, de leur vie commune. Serge Boulgakov, L'Echelle de Jacob