Les rois mages

Sculpture polychrome de la visite des rois mages
Sculpture de la visite des rois mages dans une planche de poirier de 50 cm sur 50 cm environ. Cette sculpture est peinte avec des pigments et ensuite enduite à la cire d'abeilles par le sculpteur sur bois Philippe Péneaud

Offrent leur présent

L'encens, la myrrhe et l'or

Les mages offrent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. L’or convenait bien à un roi ; l’encens était présenté à Dieu en sacrifice ; et c’est avec la myrrhe qu’on embaume les corps des défunts. Les mages proclament donc, par leurs présents symboliques, qui est celui qu’ils adorent. Voici l’or : c’est un roi ; voici l’encens : c’est un Dieu ; voici la myrrhe : c’est un mortel. Il y a des hérétiques qui croient en sa divinité sans croire que son règne s’étende partout. Ils lui offrent bien l’encens, mais ne veulent pas lui offrir également l’or. Il en est d’autres qui reconnaissent sa royauté, mais nient sa divinité. Ceux-ci lui offrent l’or, mais refusent de lui offrir l’encens. D’autres enfin confessent à la fois sa divinité et sa royauté, mais nient qu’il ait assumé une chair mortelle. Ceux-là lui offrent l’or et l’encens, mais ne veulent pas lui offrir la myrrhe, symbole de la condition mortelle qu’il a assumée. Sermon de saint Léon le Grand pour l’Épiphanie